Centre d'expertise pour les entrepreneurs de SANASA : c’est parti!

19 février 2018

Le Centre d’expertise pour les entrepreneurs (SEFEC) mis en place en 2017 par DID et le réseau coopératif sri lankais SANASA vient de franchir une étape importante. Disposant maintenant d’une solide équipe de professionnels, ce centre vise à aider les différentes composantes du réseau SANASA à adapter leurs produits et services aux besoins spécifiques des entrepreneurs opérant des micro, petites et moyennes entreprises. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un grand projet de développement mené par DID en collaboration avec SANASA et avec l’appui financier du gouvernement du Canada.

Le 9 février dernier, les gestionnaires et dirigeants de 20 caisses affiliées à SANASA se sont associés au SEFEC, s’engageant ainsi officiellement dans le processus de professionnalisation de leurs services afin de mieux répondre aux besoins financiers des entrepreneurs.

Administratrice de SANASA, Mme Samadanie Kiriwandeniya a ouvert la rencontre en rappelant que le SEFEC proposait une approche de développement axée sur le renforcement des chaînes de valeur dans lesquelles s’insèrent les entrepreneurs, de manière à stimuler un développement économique et une création d’emplois durables. Les chaînes de valeur du riz et du poivre sont celles sur lesquelles porteront prioritairement les efforts, notamment parce que les femmes y occupent une place significative.

Mme Biso Menike Kiriwandeniya, présidente d’Uththamavi (la composante de SANASA qui se consacre à l’autonomisation des femmes), a d’ailleurs profité de l’occasion pour mettre l'accent sur le rôle important des femmes dans le développement économique. « Par le biais du SEFEC, les caisses aideront les femmes entrepreneures à accroître et optimiser leur participation aux chaînes de valeur identifiées en leur offrant un accès accru et mieux adapté aux ressources, aux connaissances et au pouvoir », a-t-elle expliqué.

Pour atteindre ses objectifs, le SEFEC offrira aux caisses des activités « sur mesure » de renforcement des capacités en matière de financement des micro, petites et moyennes entreprises.