L’effervescence pré-départ : portrait de Vincent Castonguay

3 septembre 2019

Notre collègue Vincent Castonguay s’apprête à vivre un mandat de 22 mois en Colombie, comme conseiller en financement aux entrepreneurs. Dans l’effervescence pré-départ, Vincent nous explique ce que ce projet représente pour lui, et la façon dont il se prépare à vivre ce grand défi professionnel et personnel.

Vincent a d’abord connu DID dans le cadre d’un stage international, alors qu’il complétait une maîtrise en finance. Ce stage de six mois, qui s’est déroulé au Pérou, a confirmé son intérêt pour le travail dans un contexte international et pour la mission de DID.

C’est en novembre 2017 que Vincent s’est joint à nouveau à l’équipe de DID comme conseiller aux investissements. « Je me suis dit que si l’occasion se présentait pour un mandat sur le terrain où mon expertise pouvait être mise à profit, je serais ouvert à cette option ».

Cette occasion s’est présentée dans le cadre du projet Graduar PYMES en Colombie. « La nature de ce projet, l’idée d’appuyer les PME colombiennes, d’accompagner les institutions financières locales, de faire du transfert d’expertise, de contribuer au développement économique et social, tout ça est très stimulant. » Vincent voit également dans son rôle de conseiller aux entreprises une occasion de mettre ses compétences à profit dans un nouveau contexte.

Ce nouveau mandat amène toutefois son lot de défis. Sur le plan professionnel, Vincent doit se familiariser avec le projet Graduar PYMES, un projet d’envergure qui évolue rapidement et qui implique plusieurs nouveaux partenaires pour DID. Il lui faut également s’assurer avant le départ de terminer les dossiers associés au poste qu’il quitte, afin d’assurer le maintien des relations d’affaires avec les partenaires. Sur le plan personnel, Vincent souligne qu’il lui faudra se refaire un réseau, s’adapter à une nouvelle culture, reprendre ses repères et trouver un équilibre.

Vincent est convaincu que son expérience sera positive. « C’est très stimulant comme projet. Cela me permettra de développer de nouvelles expertises, de vivre des expériences diversifiées, de me familiariser avec de nouvelles méthodologies. Je ne doute pas que je vais revenir avec un bagage enrichi pour de futurs projets. »

« Ce sera ma première expérience de mission long terme, mais je ne pense pas que ce sera ma dernière ! » conclut-il.

Pour en apprendre plus sur le projet Graduar PYMES.