Finance solidaire : le Fonds d'entraide Desjardins contribue à la littératie financière depuis 2001

1 novembre 2019

Le saviez-vous? Depuis 2014, DID appuie les caisses Desjardins dans l’offre de trois initiatives de finance solidaire : Créavenir, Microcrédit Desjardins aux entreprises et Fonds d’entraide Desjardins. Offertes au Québec et en Ontario en partenariat avec 172 organismes du milieu, ces initiatives conjuguent financement adapté et accompagnement personnalisé afin de participer à l’inclusion financière des entrepreneurs, des travailleurs autonomes et des personnes en difficulté financière. En 2018, elles ont touché 23 005 particuliers et entrepreneurs.

Depuis 2011, le Canada célèbre en novembre le mois de la littératie financière, définie comme le fait de disposer des connaissances, des compétences et de la confiance en soi nécessaires pour prendre des décisions financières responsables.

Le programme Fonds d’entraide Desjardins contribue à favoriser la littératie financière en offrant conseils et soutien aux personnes en situation de vulnérabilité. Grâce à un partenariat avec 35 organismes communautaires répartis à travers le Québec et l’Ontario, le programme permet aux participants d’obtenir un accompagnement gratuit et confidentiel afin de mieux planifier et gérer leur budget, et leur fournit au besoin une aide financière sous la forme d’un petit prêt de dépannage.

Lancé en 2001, le programme Fonds d’entraide Desjardins est offert par plus de 75 % des caisses Desjardins du Québec et de l’Ontario aujourd’hui. Une récente étude d’impact, menée auprès de cinq organismes de consultation budgétaire partenaires du programme, confirme que celui-ci fait une réelle différence pour améliorer la littératie financière des personnes soutenues.

Fonds d’entraide Desjardins : un impact concluant

L’étude d’impact, menée à la fin de 2018, témoigne du grand impact positif du programme sur les personnes en situation de vulnérabilité.

Les résultats sont éloquents :

  • 98 % des personnes ayant fait appel au programme ont trouvé une réponse à leurs attentes et besoins
  • 90 % ont pu mettre en place des solutions budgétaires adaptées
  • 84 % ont amélioré leur situation
  • 79 % se sentent mieux outillées pour agir sur leur situation financière
  • 87 % ont modifié leurs habitudes de consommation

Par ailleurs, les participants ont été en mesure d’identifier de nombreuses façons dont l’accompagnement fourni par le Fonds d’entraide Desjardins a contribué à améliorer leur situation :

  • meilleure gestion des finances personnelles
  • reprise de contrôle de leur situation
  • meilleure connaissance des ressources du milieu
  • capacité accrue à négocier avec les créanciers
  • responsabilisation et développement de bonnes habitudes de paiement
  • diminution du stress
  • reprise de confiance, rehaussement de l’estime de soi
  • accès à une ressource d’aide (sortir de l’isolement)

Enfin, les taux de satisfaction à l’égard des services reçus sont très élevés :

  • 95 % considèrent que les informations reçues étaient claires
  • 100 % estiment que l’attitude du conseiller était respectueuse et appropriée
  • 98 % considèrent que le conseiller a été à l’écoute de leur besoin

Ces résultats montrent que le Fonds d’entraide Desjardins, dans toute sa distinction coopérative, répond aux besoins des personnes en situation financière précaire et favorise à la fois l’éducation financière et l’inclusion financière. Ils soulignent également le bien-fondé de la stratégie de partenariat des caisses Desjardins avec les organismes du milieu pour soutenir et mettre à profit l’expertise de ces derniers en consultation budgétaire.

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter la fiche synthèse des résultats de l’étude d’impact.