Transfert réussi de la gestion du CFE Tunisie

30 janvier 2020

Le 1er janvier dernier, la direction générale du Centre financier aux entrepreneurs (CFE) mis en place en 2015 par DID en Tunisie était officiellement transférée à M. Mohamed Kamel Saibi. Ce transfert met fin au mandat qui avait été confié à DID d’assurer la gestion du CFE et de voir à son bon développement à titre d’expert-conseil. DID conserve toutefois son investissement dans le CFE et continuera de participer à la gouvernance de l'institution. Le CFE Tunisie est le cinquième et dernier CFE dont DID transfère avec succès la gestion.

Après avoir été nommé directeur général adjoint du CFE en avril 2019, M. Saibi prenait ainsi la relève de Sylvain Bourgelas, qui a agi comme directeur général de l’institution entre 2016 et 2019 à titre de représentant de DID. Diplômé en gestion financière et en droit des entreprises, le nouveau directeur général a auparavant dirigé plusieurs sociétés tunisiennes, dont certaines dans le domaine financier, en plus d’agir comme consultant auprès de la Banque mondiale pour le développement du crédit, crédit-bail, microcrédit et microleasing.

À propos du CFE Tunisie

En opération depuis juin 2015, le CFE Tunisie a pour mission de répondre aux besoins financiers spécifiques des entrepreneurs tunisiens, hommes et femmes. Pionnier dans son secteur, le CFE a connu une rapide croissance et s’est vite taillé une place de choix auprès des entrepreneurs opérant des micro et petite entreprises. L’institution siège au cœur de Tunis et compte aujourd’hui neuf bureaux de financement. Elle emploie 200 personnes, sert 5 178 entrepreneurs et affiche un portefeuille de prêts de 22,4 millions $CAN (47,7 M dinars tunisiens).

Outre DID et son partenaire AfricInvest, le CFE Tunisie compte parmi ses actionnaires Proparco, le Tunisian American Enterprise Fund (TAEF), la banque Attijari SICAR et le président du Conseil d’administration du CFE, M. Radhi Meddeb. L’institution se démarque par son engagement en faveur de l’égalité des genres et de la gestion des risques environnementaux, ayant adopté des politiques et stratégies concrètes relativement à ces deux dimensions clés.